LES AVANTAGES DE LA FORMATION PRH DANS LA SANTÉ PSYCHIQUE DES PERSONNES

QUI PEUT BÉNÉFICIER DE CETTE FORMATION ?

Ángel Moríñigo, médecin psychiatre. Etude de psychiatrie (www.e-psiquiatria.com) et Université de Séville

PRH (Personnalité et Relations Humaines), Formation et Développement à partir de la perspective psychiatrique

     1. Introduction

     2. Les avantages de la formation PRH dans la santé mentale

     3. La spécificité et les apports de la formation PRH

     4. Conclusion

1.INTRODUCTION

Cela fait plusieurs années que j’ai commencé ma formation PRH, en faisant la session de base Qui suis-je ? Ma motivation pour la formation et pour mon propre développement a toujours été importante, mais la session a eu en moi beaucoup d’impact, et elle m’a beaucoup aidé, surtout par la découverte d’une méthode facile, et bien construite pédagogiquement, qui pourrait aider de nombreuses personnes. Et comme on ne se dégage pas toujours tout à fait de son rôle professionnel, et spécialement face à certains sujets, j’ai nécessairement pensé à mes patients, après avoir vu l’utilité de la session pour moi-même.

J’ai continué pendant un bon moment ma formation personnelle, en faisant d’autres sessions et en pratiquant la méthode par moi-même et avec de l’aide. L’aide d’un accompagnateur qui est formateur est essentiel, mais PRH a, d’après moi, un grand avantage, c’est qu’il permet, en plus, de travailler de manière autonome.

Dès le début, la clarté pédagogique de la méthode m’a beaucoup intéressée et, surtout la vision humaniste, illustrée par le respect total de la personne et de sa liberté. A titre de médecin psychiatre j’ai recommandé fréquemment à mes patients l’utilisation de bilans personnels et de la méthode de discernement. J’utilise également ces moyens pour moi-même dans ma vie personnelle lorsque j’en ai besoin.

2. LES AVANTAGES DE LA FORMATION PRH POUR LA SANTÉ MENTALE

Dans le cadre de mon travail, j’ai recommandé à plusieurs de mes patients de suivre la formation PRH et j’ai pu en vérifier les résultats. Car aujourd’hui en psychiatrie clinique, nous devons toujours évaluer les résultats des divers traitements biologiques ou psychologiques et utiliser ceux qui sont réellement efficaces.

Plusieurs patients avec des troubles de la personnalité, que ce soit de l’immaturité, de la dépendance ou de l’instabilité émotionnelle peuvent bénéficier des avantages de la méthode PRH et de ses sessions.

J’ai également vu de bons résultats chez les personnes souffrant de troubles anxieux, surtout après la phase aiguë comportant des crises paroxystiques qui limitent énormément le fonctionnement général du patient et également sa capacité d’effectuer un travail au niveau psychologique.

Plusieurs troubles adaptatifs, dus à des situations de stress et/ou à des conflits peuvent également profiter de la méthode PRH.

Les patients souffrant de dépression, spécialement les patients dismitiques, chez qui on retrouve souvent des facteurs de personnalité qui influent sur la permanence des symptômes et sur leur chronicité, peuvent également tirer profit de la méthode.

Tout ce que je viens de mentionner doit se faire en même temps, selon moi, avec le traitement psychiatrique et souvent pharmacologique. Aujourd’hui les psychothérapies ne sont plus opposées à l’usage de médicaments, ni les traitements pharmacologiques à l’utilisation de thérapies. La pharmacothérapie et la psychothérapie sont deux traitements qui, lorsqu’ils sont associés, offrent les meilleurs résultats et c’est ce que tout thérapeute recherche pour ses patients.

Mon expérience me prouve l’entière compatibilité du traitement psychiatrique avec la méthode PRH.

Cependant il peut y avoir certaines limites. Les patients souffrant de troubles mentaux graves, avec des psychoses, tant schizophréniques qu’affectives, ou souffrant de sévères troubles de la personnalité (trouble limite ou borderline), ou avec troubles anxieux graves (troubles obsessifs compulsifs par exemple), peuvent éprouver des difficultés à utiliser la méthode PRH, à moins qu’ils bénéficient d’un état très stable de leur pathologie, car il est évident que durant les phases aiguës de leur maladie leur capacité d’introspection nécessaire à l’utilisation de la méthode PRH est très limitée. Les dépressions sévères avec risques suicidaires, présentant des symptômes psychotiques ou résistant aux traitements psychiatriques doivent également être exclues.

Un autre point important est le rôle des formateurs PRH, leur capacité à donner cette formation est déterminante. PRH prend soin de la sélection et de la formation continue de ses formateurs et doit continuer à le faire. Une vision adéquate au niveau psychopathologique et une formation en ce domaine, où ils sont parfois confrontés, ne devrait pas être secondaire

 

3. LA SPÉCIFICITÉ ET LES APPORTS DE LA FORMATION PRH

      -     La structure psychologique de l’être humain et le schéma de la personne.

Comme je l’ai signalé auparavant, PRH s’inscrit, selon mon point de vue, dans le courant de la psychologie humaniste même s’il ajoute des éléments qui proviennent aussi de la psychanalyse.

PRH repose sur une vision très concrète de la personne, explicitant le fonctionnement des mécanismes de la personnalité et de son développement, ce qui permet de différencier ce qui est normal de ce qui est désajusté.

-     L’instrument de l’analyse des sensations internes de type psychologique.

Indépendamment de la situation qui la déclenche, ce qui importe à PRH c’est le « vécu », la sensation psychologique que l’individu vit dans cette situation. L’apprentissage de cette forme d’analyse est fondamental pour celui qui désire se connaître, entrer dans la méthode et avancer dans son développement psychologique et personnel.

L’analyse des Réactions Disproportionnées et Répétitives qui sont reliées avec ce qui est décrit précédemment est l’un des axes essentiels de la méthode PRH et, selon moi, un de ses grands apports. Cette forme d’analyse s’apprend méthodiquement tout au long des sessions qui jalonnent la Formation PRH.

-     Les sessions

Le fonctionnement du corps, de l’affectivité, de la personnalité, de la vie en groupe, de la vie en couple, de la gestion de sa propre croissance, sont quelques-uns des thèmes qu’abordent les sessions. En quelques jours, elles permettent de connaître la méthode et d’avancer dans sa maîtrise.

Les instruments du discernement et des bilans personnels déjà mentionnés sont des parties importantes de cette méthode.

Les sessions sont de plus une bonne opportunité de partager en groupe.

-     La relation d'aide    

C’est la méthode spécifique de PRH pour continuer à avancer avec les sessions, peu à peu. La relation client-conseiller peut arriver au niveau d’une relation thérapeutique, le client demeurant toujours autonome et maître de la situation. 

Ici sont ESSENTIELLES les attitudes intérieures du formateur/conseiller qui doit être une personne particulièrement bien formée, présentant un haut niveau de valeur morale. L’authenticité, le respect de la liberté, la bienveillance sont chez les conseillers des valeurs centrales.

 

4.      CONCLUSION

-     PRH est une formation de base qui aide un développement et une croissance personnelle. Cette formation possède une grande justesse psychologique. Sa méthode constitue une authentique Psychopédagogie qui nous rend capable de nous connaître en notre personnalité et de mieux gérer notre manière d’agir.

-     Les psychothérapies aujourd’hui ne sont pas considérées comme ennemis des traitements psychiatriques. Ces deux formes de traitement, psychothérapeutiques et psychopharmacologiques doivent se pratiquer conjointement.

-     Plusieurs patients ayant des diagnostics psychiatriques comme dépression simple, trouble anxieux, divers troubles de la personnalité, troubles adaptatifs (dus à des situations de stress) ou autres, peuvent bénéficier de la formation PRH. Cela doit se faire dans la majorité des cas en combinaison avec un traitement psychiatriqueadéquat.

-     Les formateurs PRH doivent être avisés au moment de distinguer une pathologie psychiatrique importante, grave, qui peut provoquer des sévères altérations de la conscience, de l’introspection et du discernement empêchant de poursuivre et de bénéficier de la méthode. De toutes façons, ce type de patient doit être évalué individuellement et en collaboration avec son médecin psychiatrre. 

-     Les cas de psychose, spécialement durant leurs phases aiguës, et les troubles graves de la personnalité (limite/borderline) doivent être exclus, ou analysés avec beaucoup d’attention, pour déterminer si un patient peut bénéficier ou pas de la formation PRH.

-     Les patients avec un grand risque suicidaire et/ou souffrant de dépressions graves doivent également être exclus de ce type de formation.

BIBLIOGRAPHIE

     -     M. Lamarche. La Formation PRH

          Publications PRH España, 1991.

     -     La personne et sa croissance

          Oeuvre collective réalisée par PRH-International. Poitiers, France,1997.

     -     Pour que la vie reprenne ses droits

          Oeuvre collective réalisée par PRH-International. Poitiers, France, 2002.

BIOGRAPHIE Dr. Ángel Moríñigo

 

  Ángel Moríñigo a eu son Doctorat en Médecine à l’Université de Salamanca (1979). Il est Docteur dans cette Université depuis  1988. Après sa période de spécialisation (Résidence) à l’Hôpital Universitaire (1980-1983), il a été boursier à la recherche à l’Institut Max-Planck de Psychiatrie (Munich, Allemagne). Il a réalisé des séjours postérieurs à l’Institut Central de Santé Mentale (Mannheim, Allemagne) et au Département de Psychiatrie (Zucker-Hillside Hôpital) de North Shore Long Island Jewish Medical Center (New York, USA). Il a travaillé (1986-2006)

comme spécialiste au Service de Psychiatrie de l’Hôpital Universitaire de Valme, Séville.

Actuellement il exerce la Psychiatrie dans la clinique privée à Séville (Etude de Psychiatrie www.e-psiquiatria.com) et il est Professeur Associé de Psychiatrie à l’Université de Séville.

Son domaine de spécialisation est la Psychiatrie Gériatrique : Dépressions des personnes âgées, Démences, Symptômes Psychiatriques et Psychopharmacologie Gériatrique. Il est membre du Conseil exécutif de l’International College of Geriatric Psychoneuropharmacology, depuis 2001, du Conseil de la ASEPP (Association Espagnole de Psychiatrie Privée), et de la Société Espagnole de Psychiatrie Gériatrique (SEPG). Il a à son crédit 155 publications nationales et internationales .

 

 

Retour

Hamilton Tickets Dyson Hair Dryer Arlo Pro 2 Wire-Free 1080p HD Camera arlopro2.us Honda Portable Inverter Generator EU7000is hondaeu7000is.us Find great deals for Brother SE400 Computerized Sewing Machine brotherse400.top